8 choses que vous ne saviez pas sur les préservatifs

choses à savoir sur les préservatifs

Il est l’un des moyens de contraception le plus utilisés en France et dans le monde mais connaissez-vous vraiment le préservatif ? Nous allons vous présenter 8 choses que vous ne saviez probablement pas sur le meilleur ami de l’homme.

 

Quand ont été inventés les préservatifs ?

Les préservatifs en latex ressemblant à ceux que l’on utilise aujourd’hui ont commencé à être fabriqués en 1870 en France. Cependant les préservatifs sont utilisés depuis des centaines voire des milliers d’années.

Effectivement, nous avons retrouvé la trace de l’utilisation de préservatif dans l’Antiquité. Les Romains fabriquaient eux aussi des préservatifs à partie d’intestins ou de vessies d’animaux. Mais nous pouvons remonter bien plus loin dans le temps pour trouver la présence de l’utilisation de préservatif.

L’auteure Janette Parisot nous indique la présence d’un homme portant un préservatif sur les murs de la fameuse grotte de Lascaux. Cette peinture daterait d’au moins 15 000 ans. Nous ne savons pourquoi le préservatif était utilisé : l’homme peut l’avoir utilisé comme contraceptif, comme rituel ou comme protection contre les maladies vénériennes.

Combien de sortes de préservatifs existent-il ?

Il existe trois types de préservatifs :

Les préservatifs externes

Les préservatifs externes : ce sont les préservatifs les plus connus et les plus vendus dans le monde. Ils se placent sur le pénis afin de protéger les deux partenaires des maladies sexuellement transmissibles telles que le VIH, la gonococcie, les chlamydiae, la syphilis. Dans la catégorie des préservatifs externe, il existe de nombreuses sortes de produits. Les préservatifs classiques faisant ce que l’on attend d’un préservatif, les préservatifs texturés, ajoutant une pointe de folie, en accentuant les sensations ressenties lors du rapport. Les préservatifs parfumés, parfaits pour apporter une touche de fraicheur à vos rapports. Il existe encore de nombreuses catégories de produits pour satisfaire vos besoins. Si vous souhaitez acheter ce type de préservatifs, vous pouvez le faire discrètement sur internet et recevoir le colis directement chez vous.

 

 

Les préservatifs internes

Les préservatifs internes : autrefois appelés préservatifs féminins, ils se nomment désormais préservatifs internes (car ils sont utilisables par les hommes lors d’une pénétration anale). Proposants eux aussi une protection efficace contre les VIH et IST, ces derniers sont malheureusement boudés du grand public probablement dû au côté moins pratique que leurs confrères externes. Ils se mettent à l’intérieur du vagin ou de l’anus avant le rapport.

 

La digue dentaire

La digue dentaire : encore moins connues et moins utilisées que les préservatifs internes, les digues dentaires ont pour objectif de se protéger pendant le sexe oral. Il est très facile de s’en fabriquer un à l’aide d’un préservatif que l’on vient découper dans la longueur. Ils sont également trouvables en magasin ou sur internet.

 

Les préservatifs ont été utilisés lors de la seconde Guerre mondiale pour protéger les fusils

En effet, voulant protéger leurs armes du sable et de l’eau salée lors des débarquements, les soldats auraient développé une technique consistant à enfiler un préservatif au bout du canon de leur arme pour éviter toute dégradation.

 

Un préservatif peut contenir 2 litres de liquide

Idéal pour réaliser des bombes à eau géantes. Plus sérieusement, les fabricants doivent proposer des produits avec une solidité maximale et résistant à toute épreuve. Ils ont donc mis le paquet sur la quantité de liquide récupérable dans un préservatif.

 

Les premiers préservatifs industriels étaient réutilisables

Imaginés et fabriqués par Charles Goodyear (oui il s’agit peut-être de la marque de vos pneus), ces préservatifs, après utilisation, pouvaient être lavés avec une solution de sublimé puis saupoudrés de talc afin de pouvoir les réutiliser lors d’un prochain rapport. Cela permettait au moins de réduire les déchets.

 

La publicité pour les préservatifs était interdite

Il est autorisé de faire la publicité des préservatifs seulement depuis 1987 en France. Depuis la fin de la première Guerre mondiale, il était interdit d’en faire la publicité car cela était assimilé à de la propagande antinataliste. La première pub montrant des préservatifs à la télévision a été réalisée par l’association AIDES dans un clip de prévention en 1986.

 

Le préservatif est bon pour le vagin

Eh oui ce n’est pas une blague, même si cela peut paraître bizarre, les préservatifs diffusent de bonnes bactéries pour les parties intimes féminines. Ces dernières permettent de limiter les risques d’infections vaginales.

 

Le préservatif du futur

L’université de Laval au Québec et l’institut Canadien de la recherche médicale ont mené des recherches sur un préservatif invisible. Ce n’est pas le prochain gadget de James Bond, il s’agit d’un gel qui se solidifie avec la chaleur. Ce dernier pourrait protéger les muqueuses lors d’un rapport sexuel. Cette innovation permettrait d’oublier les gênes occasionnées par le port du préservatif, d’éviter les risques de déchirure et de donner encore plus envie aux jeunes de se protéger.